C’est le désir de comprendre, de partager des questionnements ; la joie de penser et chercher ensemble, à la manière des premiers philosophes, à la fois avec exigence, bienveillance et ouverture d’esprit, qui nous a conduits à fonder Graines de philo d’Ascq en 2014. L’association se fonde sur les travaux de l’Unesco en la matière, qui énonce un « droit à la philosophie pour tous ». Qui sommes-nous ? Une ex-professeur de philosophie en lycée, des chercheurs de vérité. Penser ensemble : un profond remède aux maux de notre temps. Et les avis sont unanimes : philosopher, ça fait grandir ! Le site a pour buts de faire changer de regard sur la philo et d’être un espace de ressources pour divers publics, y compris les enseignants qui ont bénéficié des ateliers dans leurs classes.

Articles les plus récents

  • Esprit, paroles de grands, méthode

    , par Florence

    S’interroger sur le sens de la vie, sur le bonheur, sur ce que c’est qu’être libre : ce serait réservé aux philosophes, à ceux qui ont suivi des études de philosophie ?... Non, bien sûr. Ce sont des questions que se posent (ou qui travaillent) tous les humains, un jour ou l’autre. Elles se posent dès l’enfance. Depuis la naissance de la philosophie et à travers les âges, les philosophes eux-mêmes le disent...
    « Philosopher est un acte simple », nous dit Bergson !
    Une méthode, qui a fait ses preuves, en trois points.

  • Philosophes en herbe

    , par Florence

    Très tôt, peu après l’acquisition du langage oral, les enfants sont en mesure de philosopher : le regard étonné qu’ils posent sur le monde, leur envie de comprendre — voire les questions existentielles qui les travaillent — en font de véritables apprentis philosophes.
    Focus sur les thèmes abordés, les interrogations des enfants, ce qu’il s’agit de mobiliser en atelier philo — et leurs effets bénéfiques dans les groupes.

  • Paroles d’enseignants

    , par Florence

    Qu’apportent les ateliers philo aux professeurs des écoles ?
    De quelle manière les ateliers peuvent-ils influencer les pratiques, les manières d’être dans les classes ?
    Comment les enseignants vivent-ils la formation, le travail de préparation des ateliers, la prise d’autonomie ?
    Des éléments de réponses ici.

  • Paroles d’enfants

    , par Florence

    Quelques-uns des fruits récoltés : de tour à tour étonnants, à bons, très bons, voire délicieux mots d’enfants...
    En fin d’article, un bilan des ateliers par des enfants de Grande Section de maternelle — bilan de mai 2016 commenté.
    Suivi d’extraits des bilans de juin 2017.

  • Eviter les dérives : outils pour mener

    , par Florence

    Quelles conditions faut-il réunir pour que ces ateliers portent leurs fruits ?
    S’ils devenaient analogues à des « carnavals d’opinions », ils ne seraient pas philosophiques, et n’auraient pas d’autre intérêt que celui de l’expression orale.

  • Grandir en humanité, en puissance de vie, en spiritualité

    , par Florence

    Ce sont toutes les facultés humaines qui coopèrent, qui s’unifient dans la pensée et la vie spirituelle (la raison, l’imagination, les émotions et les sentiments, etc.).
    « La société invite toujours à l’extériorité (acheter des biens matériels, faire des activités), mais l’être humain est comparable à un arbre : enraciné et s’élevant vers le ciel. » Abdennour Bidar
    « Pour vivre une fraternité, il faut savoir compter au moins jusqu’à trois...sortir des logiques binaires, des logiques de guerre... » Patrick Viveret,
    Redonner une place forte au symbolique ; prendre conscience de ce qui fait grandir l’être humain, le nourrit et le relie : les points de vue (convergents) de Philippe Meirieu, Patrick Viveret et Abdennour Bidar.

  • Le regard de la presse

    , par Florence

    « Petits et déjà philosophes : l’expérience très concluante de Villeneuve d’Ascq »
    Penser et chercher ensemble : une expérience féconde, porteuse de joie et de sagesse.

  • Être le plus nombreux possible à penser le mieux possible

    , par Florence

    D’où viennent ces représentations selon lesquelles la philo est réservée à une élite, difficile, compliquée ?
    Démontant les mécanismes d’un mauvais usage de la culture philosophique, portant au jour les inconvénients de l’année de terminale, un travail de recherche sur l’histoire de l’enseignement de la philosophie, mené par Sébastien Charbonnier, se montre très éclairant...
    En effet, la philosophie est d’abord (dès l’origine et avant tout) une pratique concrète et émancipatrice (issue du désir de connaissance de soi, de l’autre, du monde), qu’il s’agit de partager et de faire ensemble.

  • Dépasser quelques préjugés sur les textes traditionnels

    , par Florence

    De nombreuses œuvres philosophiques semblent (elles aussi) avoir souffert de « textostérone ». Une (re)lecture attentive, avec un œil neuf, menée « avec liberté et scrupule » — pour reprendre une expression de Monique Dixsaut — permet de s’approprier autrement, de manière bien plus vivante, actuelle et féconde, les textes traditionnels.
    Platon, idéaliste méprisant le sensible ? Ce n’est pas du tout ce que disent nombre de ses textes. Dans son dernier ouvrage, M. Dixsaut le présente même comme le « Socrate musicien »...que souhaitait Nietzsche. Et dont la philosophie a aujourd’hui besoin !

  • « Musiquer » : écouter, chanter, danser, jouer

    , par Florence

    Partout où il y a de l’humain, il y a de la musique.
    Beaucoup de peuples ne séparent pas musique et danse, musique et chant, musique et parole... Faisons de même ici ! Tentons de jeter un peu de lumière sur la musique, sur cet art à la fois le plus abstrait et qui a le plus d’effets concrets... Sur ce qu’elle est, ce qu’elle nous fait, ce qu’elle « dit », ce qu’elle représente.

  • Livres de philo avec les enfants

    , par Florence

    Des supports aux ateliers de philosophie (pour « nourrir de symbolique les enfants », dit Jocelyne Beguery) ; albums de jeunesse particulièrement adaptés ; des livres « savants » aussi, pour ceux qui tiennent à mieux prendre conscience de ce qui se passe en atelier philo et acquérir des outils solides pour les préparer. Par expérience, une bonne clarification préalable des concepts et des questions (par et pour l’adulte lui-même) permet à la fois plus grandes rigueur et souplesse, plus grandes liberté et fécondité dans le cheminement effectué par le groupe lors de l’atelier.

  • Etude comparative des méthodes

    , par Florence

    Trois grands courants (Lipman, Lévine, Tozzi) - leurs objectifs prioritaires respectifs - place des émotions et des éléments rationnels - utilisation d’un support ou non -
    « cueillette des questions » - règles du cadre - degré de guidage de l’intervenant -
    « débat », « discussion » ou « atelier » ?

  • Paroles de sagesses

    , par Florence

    Sagesses de tous horizons... Une autre mondialisation !

    Chacune d’elles peut devenir le thème d’un atelier de philosophie.

AgendaTous les événements

décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

Statistiques

Dernière mise à jour

  • dimanche 10 décembre 2017

Publication

  • 22 Articles
  • Aucun album photo
  • Aucune brève
  • 20 Sites Web
  • 2 Auteurs

Visites

  • 18 aujourd'hui
  • 12 hier
  • 24141 depuis le début
  • 1 visiteur actuellement connecté